Les quatre fantastiques à suivre ce week-end au tournoi de Vancouver

Les quatre fantastiques à suivre ce week-end au tournoi de Vancouver

[ad_1]

Ces joueurs et ces joueuses frôlent le surhumain, associant un engagement physique impressionnant à l’excellence technique et à l’astuce mentale, tout en étant soumis à une pression extrême et à une fatigue qui brûle les poumons et qui ébranle les sens.

Alors que le circuit renouvelé du HSBC SVNS 2024 arrive à mi-parcours, de nouvelles figures de proue émergent. Voici quatre têtes d’affiche.

Antoine Dupont

Faut-il en dire plus ? Le passage du XV à Sept du plus grand joueur de rugby au monde est plus que captivant. Dupont a le talent et la détermination nécessaires pour s’épanouir dans la forme courte, ses techniques individuelles illimitées étant assorties d’un engagement physique qui dépasse largement sa stature.

Ces douze derniers mois ont été considérés comme déterminants pour Dupont : une Coupe du Monde de Rugby à gagner et des Jeux olympiques à remporter sur son sol. La douleur de l’élimination en quart de finale semble encore déchirer la France alors qu’elle s’efforce de s’extraire des premières manches du Tournoi des Six Nations 2024. Dupont, la figure emblématique du rugby français, pourrait panser ses plaies personnelles en montant sur la plus haute marche du podium olympique en juillet.

Tout cela est encore loin. La France a d’énormes défis à relever d’ici là. Et Vancouver sera le lever de rideau de Dupont sur ce qu’il espère être la route de l’or. Les résultats devraient être fascinants.

Andrew Knewstubb

Pendant près de deux ans, Andrew Knewstubb a été privé de rugby. Le Néo-Zélandais s’est rompu le ligament croisé antérieur non pas une, mais deux fois, et a de nouveau été hospitalisé pour une infection à la suite de l’une de ses opérations.

Les temps sont durs et Knewstubb, à juste titre, s’est demandé s’il pourrait un jour reprendre le sport qu’il aime. Enfin, 22 mois après sa dernière sortie dans les Series, il a été nommé dans l’équipe des All Blacks Sevens pour Vancouver et Los Angeles.

Incroyablement en forme, rapide et agile, Knewstubb est un joueur à succès. Il serait insensé d’attendre des merveilles de sa part après une si longue absence, mais quoi qu’il arrive, ce sera le plus beau des retours.

Maddison Levi

Un athlète hors pair qui pourrait devenir un talent exceptionnel. Maddison Levi mesure près d’un mètre quatre-vingts et court comme une gazelle.

Elle a marqué un nombre record d’essais (57 en 42 matchs) lors des Series de l’année dernière et en est déjà à 21 cette saison. Lors de sa précédente aventure en tant que star en herbe de l’Australian Rules, elle a établi de nouveaux critères de sélection pour l’AFLW dans le sprint de 20 mètres et le saut à la verticale.

Et elle n’a que 21 ans. Bien qu’elle soit suspendue pour les deux premiers matchs de la poule B de l’Australie, elle ne manquera pas de faire parler d’elle à Vancouver au sein d’une équipe brillante.

Sophie de Goede

Une figure emblématique revient au pays. Sophie de Goede est l’une des plus brillantes joueuses de rugby, candidate au titre de Joueuse World rugby de l’Année en 2022 et géante de la scène du XV. Troisième-ligne percutante, elle est actuellement en tête du classement des points du rugby féminin de Premiership avec les Saracens.

De Goede a aidé le Canada à se qualifier pour les Jeux olympiques de Paris 2024 l’année dernière, mais n’a pas encore participé au circuit. S’assurer ses services est un atout majeur pour l’entraîneur Jack Hanratty et le public.

[ad_2]

Source link

vi.sasori.vi

Learn More →